L'homme qui avait un ballon de baudruche attaché au bras

L’homme au ballon de baudruche attaché au bras

Un Conte-rendu autour d'une séance qui portait sur une problématique d'apnée du sommeil pour laquelle l'hypnose pouvait aider à être moins anxieux.

Un homme avait eu un jour des problèmes d’apnées du sommeil. Il se réveillait certaines nuits en arrivant plus à respirer. Ce n’était pas médical, il lui semblait simplement qu’il « oubliait » de respirer et cela posait problème.

En fermant les yeux, l’homme prit le temps de visualiser sa respiration. Ou plutôt, son apprentissage de la respiration. Il lui donna même un nom à cet apprentissage : Gaïa.

Il semblait que Gaïa soit un ballon d’hélium transparent qui disparaissait parfois, quand l’homme pensait au mot « oublier ». Dès qu’on disait « oublier » Gaïa devenait plus légère et tentait de s’échapper de l’emprise de l’homme.

En réfléchissant, l’homme se décida à mettre en place un stratagème : accrocher Gaïa à son bras pour pouvoir la garder contre lui tout le temps, même en cas d’oublie.

L’homme fît un noeud avec une corde qui permettait d’accrocher le ballon de baudruche Gaïa à son bras gauche.

Il vérifia ensuite ce qu’il se passait quand il pensait à « oublier » de respirer. Il put ressentir que Gaïa n’arrivait plus à le quitter. C’est ainsi que l’homme rouvrit les yeux avec cette nouvelle histoire en tête.

Gaïa resterait accrochée et lui n’aurait plus peur d’oublier de respirer.

Note : Le client de cette histoire consulte un pneumologue en parallèle

Autres récits de séances

le ruban rouge

Le ruban guidant

Parfois en hypnose, le travail consiste à aider une personne à identifier une voie à suivre et lui permettre de trouver l’impulsion pour l’emprunter

Lire le récit