Billes émotionnelles

Le sac de billes émotionnelles

Souvenir d'une transe vécue lors de la fin de formation en hypnose conversationnelle à propos de la gestion des émotions.

J’ai voulu me faire un petit souvenir de la dernière journée de travail lors de la formation en hypnose conversationnelle menée par Jean Dupré et Aurélie Janot à l’ARCHE. Ici, il s’agissait de travailler sur le fait de laisser un peu plus sortir mes émotions de mon esprit.

Cette formation m’a permis de me rendre compte que le fait de ne pas montrer mes émotions pouvait s’avérer contre-productif en séance car ça ne me laisse pas la possibilité de laisser le client vivre sa propre émotion. En effet, si j’ai peur de mes émotions, comment puis-je laisser les émotions des autres vivres en séance ?

Ma partenaire d’hypnose m’a fait vivre une très belle régression pour remonter dans ce que j’ai estimé être le début de ma coupure avec l’émotion. Je ne rentrerais pas dans le détail ici mais ça m’a fait remonter à des souvenirs enfouis dont la fin de ce dessin animé sur les trois mousquetaires (qui me colle toujours la chiale en fait…)

D’Artagnan et les trois mousquetaires

En bref, je suis remonté de l’enterrement de mon arrière grand-mère à une émotion très forte devant ce dessin animé pour finir je ne sais plus trop où (et tant mieux) en tant qu’enfant adulte…

« on peut s’échanger les émotions comme on s’échange des billes »

À la fin de la séance, l’image d’un sac de bille que je tenais dans les mains est venue à moi . Tout cela accompagné par une phrase « on peut s’échanger les émotions comme on s’échange des bille ». La séance s’est finie pour moi par le don d’une de mes billes à mon opératrice qui elle aussi a donné une bille en échange.

Un beau souvenir de cette fin de formation intense et apprenante !

Un petit mot également sur mon opératrice Catherine Kych qui m’a beaucoup touché par son activité de danse et thérapie par le mouvement. Je vais avoir un futur un peu mouvementé mais j’aimerais beaucoup essayer de participer à ses stages autour du contact d’improvisation. Je vous souhaite d’avoir l’occasion de travailler avec elle car elle a vraiment su me procurer la sécurité et l’écoute pour me laisser partir dans cette belle régression hypnotique.

Plus d’informations au sujet de son projet et de son profil ici : http://lolm.eu/catherine-kych/

Autres récits de séances

Le mode vie

Le mode vie

Une séance préliminaire pour la personne qui venait me consulter pour réussir à sortir d’un mode « action pour la survie » afin de passer en mode « vie ».

Lire le récit
Le petit papier coloré

Le petit papier coloré

Une séance dans laquelle le sujet vit une expérience de récit non biographique, une histoire qui est peut-être la sienne, ou non ; pour y trouver quelque chose qui l’aide aujourd’hui.

Lire le récit