La prise de décision

La prise de décision

Une des choses passionnantes que je trouve dans l'hypnose, c'est le fait d'ouvrir une porte à la personne hypnotisée et de rester à ses côtés pendant son voyage sans jamais savoir ce qu'il y aura derrière la porte.

Une des choses passionnantes que je trouve dans l’hypnose, c’est le fait d’ouvrir une porte à la personne hypnotisée et de rester à ses côtés pendant son voyage sans jamais savoir ce qu’il y aura derrière la porte.

L’histoire de cette séance montre selon moi, toute la force évocatrice que l’on trouve dans une séance d’hypnose. Un client vient me consulter car il doit prendre une décision et son problème c’est qu’il est à 50/50 devant la responsabilité de ses actions futures.

Lors d’un entretien préliminaire , nous définissons pour objectif de l’amener à reprendre le contrôle sur la décision et faire en sorte qu’il puisse arrêter que les évènements décident à sa place. La transe commence et la porte s’ouvre…

À ce moment là en tant qu’hypnothérapeute, ma seule action est de mettre mon client dans cet état décalé qu’est la transe. Ce n’est pas mon rôle de dire ou de définir pour lui, où commence son expérience intérieure. Et quand ce client arrive dans le monde de Super Mario Bros et qu’il doit affronter Bowser (le méchant dragon qui garde toujours un château), je n’ai aucune raison de douter que ce soit le « bon endroit » pour lui. Je n’ai qu’à simplement rester à ses côtés pendant qu’il expérimente dans son voyage intérieur.

C’est ainsi que mon client tente des choses, d’abord par la prise de décision d’affronter le monstre puis par celle de prendre une étoile (qui rend invincible dans le jeu) pour se battre sans trop réfléchir. Mon client défait le monstre et moi j’écoute ce combat mais je n’interfère qu’avec des questions et des temporisations pour savoir les émotions qui le traversent.

Je vérifie tout au long de la séance que ce combat que mène mon client est « écologique » (dans le sens, bon pour lui) et c’est visiblement le cas. Il est au bon endroit à affronter un monstre de jeu vidéo pour récupérer un château et protéger un parterre de fleur. Ni lui, ni moi ne cherchons à conscientiser ce qu’il se passe, pas même à la fin de la séance.

Il y a eu une expérience, mon client s’est retrouvé dans ce scénario sans chercher à contrôler cela, Il a pu y entreprendre différentes actions qui étaient en rapport avec sa problématique et quand le client revient et sort de sa transe, je n’ai pas à commenter ce qu’il vient de se passer, je suis simplement avec lui tout du long.

Nous échangeons sur d’autres sujets pour m’assurer qu’il revient bien ici et maintenant et à partir de là mon travail est fini et le sien aussi. C’est formidable de « laisser faire » et de simplement être « à côté » à attendre que la personne arrive quelque part, de se couper de tout jugement pour laisser l’autre vivre son expérience. Je garde de cette séance un souvenir qui sera important par la suite : conserver plus de silence pour renforcer le voyage de l’autre, le parasiter le moins possible dans ce qu’il vit.

Autres récits de séances

Le loup intérieur

Un loup à l’intérieur

Parfois il m’arrive de faire des démonstrations rapide de l’efficacité de l’hypnose. Celle-ci se passe dans une soirée dans laquelle une personne me dit qu’elle pense ne pas être sensible à l’hypnose.

Lire le récit
La prise de décision

La prise de décision

Une des choses passionnantes que je trouve dans l’hypnose, c’est le fait d’ouvrir une porte à la personne hypnotisée et de rester à ses côtés pendant son voyage sans jamais savoir ce qu’il y aura derrière la porte.

Lire le récit