La personne qui écartait la pluie en étant à sa bonne place

La personne qui écartait la pluie en trouvant sa place

Un "conte" rendu de séance autour du fait de ne pas se sentir à la bonne place dans la société

Une personne ne sentait jamais complètement à sa place. Ça commençait par une phrase de trop en réunion. Une discussion un peu trop enflammée avec des amis. Un rire trop fort ou des larmes en excès. Et ainsi se créait le doute en la personne. Elle repassait les situations, les discussions pendant les nuits suivantes, cherchant d’autres possibilités à ce qui avait été dit ou fait.

Un jour, alors qu’elle avait atteint une limite et qu’elle se sentait être partout à la fois. Dans la tête des autres, des amis, des gens, sauf dans la sienne ; elle décida de prendre le temps de trouver sa bonne place.

Pour cela elle ferma les yeux et commença un voyage intérieur qui l’amena sur une plage devant l’océan. C’était un lieu refuge qui mélangeait toutes les mers et toutes les plages que la personne avait connue. Elle prit le temps de profiter de l’endroit et elle commença à sentir que quelque chose n’allait pas. Elle se sentait prisonnière de cette plage.

En regardant autour d’elle, elle ne voyait pas de sortie à cette plage. Soit elle se noyait dans l’océan, soit elle était bloquée par des rochers autour d’elle. Sa zone confortable était sa prison, c’est ainsi qu’elle le ressenti.

Elle sentit en elle le besoin de se lever devant l’océan et de commencer à créer une porte de sortie, ou une porte d’entrée pour ne pas rester seule à sa place. Elle désirait permettre à d’autre de la rejoindre à sa place.

Elle fît alors apparaître un escalier dans les rochers qui l’entouraient. Un escalier qui permettrait à d’autres personnes de la rejoindre sur sa plage. Une fois que celui-ci fut crée, elle se sentie fière d’elle.

Mais il restait des nuages remplis de pluie qui parsemaient la plage. Ça, ça ne lui convenait pas non plus.

Elle décida alors d’écarter la pluie de l’emplacement ou elle se trouvait. De la même manière qu’elle se découvrait un pouvoir magique, elle réussit à écarter les gouttes de pluie en le désirant vraiment. Et c’est ainsi qu’elle se rendit compte qu’elle pouvait décider de nombreuses choses en étant à sa bonne place !

C’est avec cette expérience en tête qu’elle ouvrit les yeux et qu’elle repartit vivre sa vie avec tous ses apprentissages à portée de main.

Autres récits de séances

le ruban rouge

Le ruban guidant

Parfois en hypnose, le travail consiste à aider une personne à identifier une voie à suivre et lui permettre de trouver l’impulsion pour l’emprunter

Lire le récit
L'IRM et la mer

L’IRM et la mer

Dans cette séance, la personne qui me consultait venait pour réussir à ne pas avoir peur lors de son passage dans une machine à IRM.

Lire le récit
Racines

Remplir le vide qu’occupe la cigarette

Ces derniers temps, j’ai pu faire quelques séances pour l’arrêt de la cigarette. Un des points communs de ces séances a été l’apparition d’images qui venaient « remplir » un espace laissé vide. Et ces images comportaient toujours une végétation, un retour sur la nature.

Lire le récit